Tout est projet...Il n'y a pas de petits projets... juste une question de détails...



"La maison a toujours été à l’image de la civilisation qui lui donna la vie et à laquelle elle appartient.

L’habitat nous informe sur une société, sur son histoire, mais particulièrement sur ses habitants ; il est une représentation de leur situation culturelle, sociale, familiale, …

Les ruines d’une cité antique permettent de mettre en évidence la condition des hommes qui l’ont habitée, leur degré de connaissance, leurs techniques, leurs mœurs et espérances.

Toute personne a en mémoire une maison, sa maison : un lieu intérieur qui inscrit profondément, en chacun, un mode de vie, des déplacements, un espace qu’il s’approprie et auquel il s’identifie.

Qu’elle soit mobile ou ancrée au sol, construite en matériaux "lourds" (terre, bois, brique, pierre, béton, …) ou bien "légers" (toile, carton, feuillage, …), la maison est d'abord un abri, un refuge, une carapace qui isole son espace intérieur du monde extérieur.

Au sein de cet espace, l'homme se sent protégé : il s'y ressource physiquement, affectivement, culturellement… afin de pouvoir affronter le monde qui l'entoure et ses contraintes.

En tant que lieu de la famille, du repos et des loisirs, elle offre une certaine liberté, avec tout ce que cela engendre de spontanéité, de relâchement, …

Elle est stabilité alors que, dehors -en temps normal-… tout est mouvement.

L'objectif de l'architecte sera donc de favoriser l'épanouissement intellectuel, physique, ludique, … de habitants. Il traduira leurs désirs profonds en terme architectural (mobilier, lumière, vue, espace, …), tout en maîtrisant les contraintes d'usage, d'ergonomie, de construction et financières."


Ce texte qui m'a été demandé, en préface d'un livre sur l'architecture d'intérieur, a pour support des éléments de réflexion qui ont été à la base de mon mémoire d'architecture "La Cellule* au cœur de l'espace public".

En relisant ce texte, écrit en 2003, j'ai eu l'envie de le partager car, non seulement cette réflexion m'anime toujours autant mais, surtout, il résume à la perfection ce que je considère être la profession d'architecte : Être à l'écoute des personnes comme de son temps, retranscrire avec des pièces graphiques comme écrites des envies, des idées, des besoins, … pour que le projet qui en résulte soit à l'image de ses habitants.


*Cellule : élément constitutif fondamental de tout être vivant. Elément constitutif d'un ensemble – la cellule familiale.